Syrie : Deir Ez-Zor, une bataille stratégique

La ville syrienne de Déir Ez-Zor, aux mains des hommes de l'État islamique depuis trois ans, a été reprise. Alban Mikoczy nous en dit plus sur le plateau de France 2.

FRANCE 2

"C'est une défaite symbolique, et c'est aussi une défaite stratégique", explique Alban Mikoczy sur le plateau de France 2. En effet, "en perdant le contrôle de Raqqa en Syrie, l'État islamique avait perdu sa capitale, sa tête en quelque sorte. Et voici maintenant que Daesh perd son portefeuille : Deir Ez Zor, qui se trouve non loin de la frontière irakienne."

800 millions de dollars

"Vous le voyez sur cette carte", poursuit le journaliste, "à la sortie nord et sud de la ville se trouvent les principaux puits de pétrole de la région, et surtout des routes qui longent le fleuve Euphrate, passent à Raqqa, et de là vont en Turquie. C'est par là que passaient les fameux camions-citernes qui exportaient le pétrole de Daesh ; en 2014, ce trafic a rapporté 800 millions de dollars à l'organisation. L'aviation russe a fréquemment bombardé ces convois, mais aussi les principales raffineries de la région."

Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'élève du quartier al-Sanaa de Raqqa (Syrie), près de la vieille ville, alors que les Forces démocratiques syriennes combattent l\'Etat islamique, le 13 août 2017. 
De la fumée s'élève du quartier al-Sanaa de Raqqa (Syrie), près de la vieille ville, alors que les Forces démocratiques syriennes combattent l'Etat islamique, le 13 août 2017.  (DELIL SOULEIMAN / AFP)