Russie : nouvelle mobilisation à Moscou, des opposants interpellés

À Moscou (Russie), des opposants à Vladimir Poutine se sont rassemblés samedi 3 août pour réclamer des élections libres en septembre prochain. Une centaine de personnes ont été interpellées.

France 3

Des opposants au régime emmenés de force par des policiers. La scène s'est déroulée samedi 3 août dans les rues de Moscou, en Russie. Plusieurs centaines de personnes ont défié les avertissements des autorités pour se rassembler dans différents lieux de la capitale. "L'odeur de la révolution est déjà présente dans l'air", indique une femme dans le cortège. Les opposants au régime réclament des élections libres en septembre prochain. 27 candidats ont l'interdiction de participer au scrutin, certains ont même été placés en détention.

88 opposants toujours en détention

Dans l'après-midi, une avocate anticorruption a été arrêtée alors qu'elle tentait de rejoindre la manifestation. Depuis trois semaines, Lioubov Sobole est en grève de la faim. Lors d'une précédente mobilisation, 1 400 opposants avaient été interpellés, 88 sont toujours en prison. Vladimir Poutine n'a fait aucun commentaire sur la crise politique moscovite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers anti-émeute arrêtent des manifestants, à Moscou, le 27 juillet 2019, lors d\'un rassemblement non-autorisé demandant aux candidats indépendants et à l\'opposition de se présenter aux élections locales de septembre.
Des policiers anti-émeute arrêtent des manifestants, à Moscou, le 27 juillet 2019, lors d'un rassemblement non-autorisé demandant aux candidats indépendants et à l'opposition de se présenter aux élections locales de septembre. (MAXIM ZMEYEV / AFP)