VIDEO. Russie : nouvelle vague d'arrestations de manifestants anticorruption, dont Alexeï Navalny

Plus d'un millier de personnes ont été interpellées, lundi, à Moscou et Saint-Pétersbourg en marge de manifestations anticorruption.

FRANCE 2

Les forces de l'ordre moscovites ont fait preuve d'une grande brutalité, lundi 12 juin, lors d'une manifestation anticorruption en Russie. Le rassemblement était interdit sur les abords de la Place Pouchkine à Moscou. C'est pourquoi les policiers n'ont pas hésité à faire usage de la violence et procéder à de nombreuses interpellations. Plus d'un millier de personnes auraient été arrêtées à travers le pays.

L'opposant Alexeï Navalny parmi les interpellés

La plupart des manifestants appréhendés sont des jeunes qui n'ont connu pour président que Vladimir Poutine. Les plus chanceux seront relâchés dans la nuit de lundi à mardi 13 juin. Mais en cas de rébellions, certains risquent plusieurs mois de prison.

Interpellé lui aussi, l'opposant Alexeï Navalny, qui avait appelé sur internet ses partisans à descendre dans la rue, a été cueilli devant son domicile. Il a été condamné à 30 jours de détention, a annoncé son porte-parole dans la soirée. C'est la seconde fois depuis le printemps que la jeunesse russe se mobilise contre le pouvoir, à moins d'un an de l'élection présidentielle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un jeune manifestant face aux policiers à Moscou, le 12 juin 2017 
Un jeune manifestant face aux policiers à Moscou, le 12 juin 2017  (ALEXANDER ZEMLIANICHENKO / AP / SIPA)