Poutine à Versailles : "Stop à l'homophobie en Tchétchénie", lance Amnesty International au Trocadéro

Avant la venue de Vladimir Poutine au château de Versailles, Amnesty International a appelé à un rassemblement ce lundi matin sur l'esplanade des Droits de l'Homme au Trocadéro, à Paris, puor dénoncer les crimes commis en Tchétchénie contre les homosexuels.

Amnesty International espère voir le cliché circuler abondamment aujourd\'hui sur les réseaux sociaux.
Amnesty International espère voir le cliché circuler abondamment aujourd'hui sur les réseaux sociaux. (Mathilde Lemaire / Radio France)

Emmanuel Macron reçoit ce lundi 29 mai Vladimir Poutine au château de Versailles et a promis un dialogue "exigeant" et "sans aucune concession" sur le dossier ukrainien. Les deux hommes prévoient également d’aborder la question syrienne. Les associations de défense des droits de l'homme aimeraient que le président français aborde aussi la question des crimes commis en Tchétchénie contre les homosexuels.

Pour faire pression à l'occasion de cette visite présidentielle, l'organisation Amnesty International a appelé à un rassemblement ce lundi matin sur l'esplanade des droits de l'homme au Trocadéro.

Les militants ont voulu marquer les esprits avec une photographie. En fond, on aperçoit la Tour Eiffel et un joli ciel de printemps et devant deux couples d'hommes s'embrassent tendrement en se tenant la taille et en soulevant une grande banderole noire, sur laquelle est écrit en gros caractères blanc, "Stop à l'homophobie en Tchétchénie". Amnesty International espère voir le cliché circuler abondamment aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

Voir la vidéo