Nuage radioactif : les ambiguïtés de la Russie

La Russie a fini par avouer qu'un nuage radioactif a survolé l'Europe au début du mois d'octobre.

FRANCE 2

En pleine Russie, un site de retraitement des déchets radioactifs est au coeur de toutes les interrogations. Y a-t-il eu ici un accident nucléaire ? Pour la première fois depuis le mois de septembre, l'Agence de météo russe a reconnu l'existence d'un nuage radioactif qui serait parti de ce site, situé au coeur de l'Oural, pour rejoindre progressivement l'est de l'Europe, l'Italie, puis le sud de la France.

Pas de risque pour la santé

Pourtant, les responsables du nucléaire russe eux, continuent de nier. Le Ruthénium-106 est la substance radioactive détectée fin octobre dans le sud de la France à des taux élevés. La substance ne se trouve pas à l'état naturel et provient forcément d'une fuite. Selon la Criirad, une association indépendante sur la radioactivité, il n'y a aucun risque pour la santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nucléaire : du ruthénium-106 détecté dans l\'atmosphère
Nucléaire : du ruthénium-106 détecté dans l'atmosphère (France 2)