Des milliers de Russes rendent hommage à l'opposant Boris Nemtsov, six ans après son assassinat

"Nous nous rassemblons ce jour chaque année à cet endroit pour montrer au pouvoir que nous n'avons pas oublié et n'oublierons pas", a déclaré l'opposant et ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Une femme dépose des fleurs sur le pont où a été assassiné Boris Netmsov en 2015. (EVGENY ODINOKOV / SPUTNIK / AFP)

Des milliers de Russes se sont rassemblés dans le centre de Moscou, samedi 27 février, afin d'honorer la mémoire de Boris Nemtsov, mort il y a six ans jour pour jour. Cet opposant du président Vladimir Poutine avait été assassiné sur un pont situé à deux pas du Kremlin, de quatres balles à bout portant. Toute la journée, des citoyens, ainsi que des diplomates occidentaux, ont déposé des fleurs sur le mémorial de fortune érigé sur les lieux de sa mort, régulièrement démantelé par les autorités. Selon l'ONG Compteur Blanc, spécialisée dans le suivi des manifestations, environ 7 800 personnes avaient pris part au rassemblement à 17h30, heure locale.

Boris Nemtsov avait été vice-Premier ministre à l'époque du président Boris Eltsine, et jouait un rôle important dans l'opposition jusqu'à sa mort. A l'occasion des JO d'hiver 2014 de Sotchi, il avait par exemple dénoncé dans un rapport le détournement de 23 milliards d'euros par Vladimir Poutine et son entourage. En juillet 2017, cinq hommes originaires des républiques de Tchétchénie et d'Ingouchie, dans le Caucase russe, avaient été condamnés pour ce meurtre à des peines de 11 à 20 ans de prison. La famille de Boris Nemtsov avait toutefois dénoncé un "fiasco total" de la justice russe qui n'a pas identifié le véritable commanditaire.

"Nous nous rassemblons ce jour chaque année à cet endroit pour montrer au pouvoir que nous n'avons pas oublié et n'oublierons pas", a déclaré aux journalistes l'opposant et ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov. "La mémoire de Boris ne sera pas effacée." L'anniversaire de la mort de Nemtsov est généralement marqué par une marche de l'opposition dans le centre de Moscou, mais il a été décidé cette année de ne se rendre qu'au mémorial en raison des restrictions sanitaires dues à l'épidémie de Covid-19.

Des Russes rendent hommage à l'opposant politique Boris Nemtsov, samedi 27 février 2021, six ans après son assassinat près du Kremlin. (SEFA KARACAN / AGENCE ANADOLU / AFP)

A l'occasion de l'anniversaire de sa mort, et alors que l'opposant au Kremlin Alexeï Navalny vient d'être transféré dans une colonie pénitentiaire, les Etats-Unis se sont dits "profondément préoccupés" par "l'intolérance croissante" de la Russie envers la liberté d'expression. La femme d'Alexeï Navalny, Ioulia Navalnaïa, était d'ailleurs présente, avec un bouquet d'œillets rouges. Des gerbes ont également été déposées par les ambassadeurs de l'Union européenne, des Etats-Unis et du Royaume-Uni, entre autres représentants occidentaux. "[Boris] Nemtsov fait encore figure d'exemple pour ceux qui ne sont pas indifférents à la liberté, aux droits humains et à la démocratie", a tweeté la représentation de l'UE en Russie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.