Cet article date de plus de huit ans.

Assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov : deux suspects arrêtés

Les deux hommes sont originaires du Caucase, selon les services de renseignements russes. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le cercueil de Boris Nemtsov, le 3 mars 2015, à Moscou (Russie). (ILIYA PITALEV / RIA NOVOSTI / AFP)

L'assassinat de Boris Nemtsov, l'un des adversaires les plus virulents du président russe Vladimir Poutine, avait laissé le pays sous le choc. Samedi 7 mars, deux suspects ont été arrêtés en Russie dans le cadre de l'enquête sur la mort de l'opposant, tué par balle le 27 février près du Kremlin, a annoncé le service fédéral de sécurité russe (FSB).

"Deux suspects ont été arrêtés aujourd'hui en relation avec ce meurtre; Anzor Goubachev et Zaour Dadaïev, et le chef de l'Etat a été informé", a déclaré à la télévision d'Etat le chef du FSB Alexander Bortnikov. Les deux hommes sont originaires du Caucase, a-t-il précisé, ajoutant que l'enquête continuait.

Mercredi, le directeur du FSB, Alexandre Bortnikov avait annoncé que quatre suspects avaient été identifiés.

Tués pour ses prises de position sur l'Ukraine ? 

Parmi les hypothèses avancées en Russie pour expliquer le motif de l'assassinat de Boris Nemtsov figurent ses critiques sur le rôle de la Russie dans le conflit en Ukraine, ainsi que sa condamnation des assassinats à Paris des journalistes de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a quant a lui accusé les "services spéciaux" russes et le Kremlin d'être derrière cet assassinat. Le président russe avait pour sa part immédiatement parlé de "provocation" visant à déstabiliser le pays, et promis que les assassins seraient poursuivis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Mort de l'opposant Boris Nemtsov

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.