Rébellion de Wagner : le "régime d'opération antiterroriste" levé à Moscou

Les restrictions avaient été instaurées samedi, alors que les forces du groupe paramilitaire marchaient sur la capitale russe.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
La sécurité est renforcée près du Kremlin, le 24 juin 2023 à Moscou (Russie), en raison de la rébellion du groupe paramilitaire Wagner. (BORIS ALEKSEEV / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le "régime d'opération antiterroriste", instauré à Moscou et dans sa région après la rébellion du groupe Wagner, a été levé lundi 26 juin, a annoncé le maire de la capitale russe. Il a remercié les habitants pour leurs "calme et compréhension". Cette décision a été prise en raison de "l'absence de menaces pour la vie, la santé et les biens immobiliers" des gens, a précisé le Comité national antiterroriste (NAK), cité par les agences de presse russes. "La situation dans la région de Moscou est pour le moment stable", a-t-il assuré. Le maire de Moscou a toutefois maintenu le jour férié décrété pour la journée de lundi.

Le "régime d'opération antiterroriste" avait été ordonné samedi dans la région moscovite ainsi que dans celle de Voronej, frontalière de l'Ukraine, alors que les combattants du groupe paramilitaire marchaient en direction de la capitale. Ce régime donne des pouvoirs accrus aux forces de l'ordre, notamment pour mener des opérations de police. Le chef de Wagner, Evguéni Prigojine, avait finalement annoncé samedi soir le retrait de ses hommes, pour éviter "un bain de sang".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.