Diplomatie : comment la géopolitique influe sur le prix du gaz ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 8,7% dès le mercredi 1er septembre. Le prix a monté de plus de 15% en un an et demi. Derrière ces hausses se trouvent, en fait, des raisons explications mondiales et géopolitiques.
FRANCE 2
Article rédigé par
P-L.Monnier, S.Fouquet, L.Berbey, A.Peyrout, L.De Pavant, J.Blondel, M.Alphaize, E.Noël - France 2
France Télévisions

Le tarif réglementé du gaz va augmenter de 8,7% dès le mercredi 1er septembre. Le prix a monté de plus de 15% en un an et demi. Derrière ces hausses se trouvent, en fait, des raisons mondiales et géopolitiques. 

Votre facture de gaz s'enflamme ? Les raisons sont économiques, mais aussi géopolitiques. D'un côté, la Chine en manque d'énergie, de l'autre, la Russie qui fait monter les enchères. C'est la guerre du gaz. En cause : la reprise de l'économie. Après un an et demi d'épidémie en Asie, l'économie repart fortement. Pour couvrir les besoins en énergie, les cargos méthaniers sont désormais convoités. "Il y a une concurrence sur le marché gazier entre l'Europe et l'Asie", explique Francis Perrin, directeur de recherche à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques. 

Rétention volontaire

De son côté, la Chine et Pékin tentent de limiter leur consommation de charbon, très polluant. Place aux centrales à gaz, de quoi faire décoller les prix. Du jamais vu depuis treize ans au moins. Et Moscou en profite pour faire de la rétention et faire pression sur l'Europe : la Russie fournit le tiers de notre gaz. "Ils essaient de faire passer un message, 'demain, vous aurez besoin de plus de gaz et vous aurez besoin de nous'", analyse Thierry Bros, professeur à Science-Po. Vladimir Poutine a un objectif : rendre indispensable un gazoduc sous-marin en chantier.

Parmi nos sources :

Francis Perrin

Thierry Bros

Liste non exhaustive

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.