VRAI OU FAKE Contre-faits. Le Parlement européen considère-t-il l'Eglise orthodoxe russe comme une organisation terroriste ?

Contre-faits. C'est une fausse nouvelle récurrente en Géorgie où près de 80% de la population appartiennent à l'Eglise orthodoxe. L'infox date de 2016 mais a été ressuscitée fin 2017 par un site web ultra-nationaliste géorgien.

FRANCE 24

Le site web "Npa.ge", introuvable aujourd'hui, a repris à l'identique un article publié un an plus tôt, en 2016,  par un site web plus conventionnel "Mediacity.ge". Tous deux suggèrent que le Parlement européen a inscrit l'Eglise orthodoxe sur une liste noire semblable à celle des organisations terroristes. L'article cite Vladimir Poutine qualifiant la résolution « d’approche dégradée de la démocratie ».

Mais les articles sont faux ! Le point de départ: une résolution du Parlement européen portant sur la communication stratégique de l'Union pour contrer la propagande dirigée contre elle par des tiers, adoptée le 23 Novembre 2016.

Or, c'est une version falsifiée du texte qui a été publiée, entièrement reformulée. En réalité, le texte bien réel des eurodéputés ne mentionne aucunement l'Eglise orthodoxe, mais parle des instruments de propagande et parmi eux « des groupes sociaux et religieux transfrontaliers ».

Une fausse nouvelle qui a dépassé les frontières de la Géorgie. En Bulgarie, le supposé scandale a également eu un écho dans de nombreux médias. 

Rédaction en chef: Caroline de Camaret. Habillage: Roxane Runel

Contre-faits. C\'est une fausse nouvelle récurrente en Géorgie où près de 80% de la population appartiennent à l\'Eglise orthodoxe. L\'infox date de 2016 mais a été ressuscitée fin 2017 par un site web ultra-nationaliste géorgien.
Contre-faits. C'est une fausse nouvelle récurrente en Géorgie où près de 80% de la population appartiennent à l'Eglise orthodoxe. L'infox date de 2016 mais a été ressuscitée fin 2017 par un site web ultra-nationaliste géorgien. (FRANCE 24)