Cet article date de plus de huit ans.

Vivre sous le seuil de pauvreté

Une association caritative anglo-saxonne mène depuis 2009 une opération de sensibilisation à l'extrême pauvreté. La règle est simple: durant une semaine, il s'agit de se nourrir sans dépenser plus d'une livre (1,18 euro) par jour. Une somme qui n'est pas prise au hasard, elle correspond à la moyenne mondiale du seuil de pauvreté.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (DR)

Ce genre de défi semble parfois superficiel et très mondain. Découvrir la pauvreté comme un jeu a un arrière-goût un peu malsain. Ceux qui y sont confrontés ne jouent pas.

Mais en y réfléchissant, et surtout en y participant, la réalité de l'extrême pauvreté saute aux yeux. 1,18 euro par jour: à ce prix vous achetez un kilo de bananes et rien d'autre. Plus de petit café le matin, encore moins de carré de chocolat devant la télé.

L'association Live below the Line revendique 20.000 participants. En échange, ceux qui tentent ce défi obtiennent des dons de la part de sponsors. Des dons qui permettront des opérations caritatives.
Reste à savoir si ces bons sentiments ont un réel impact pour faire reculer la pauvreté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.