Royaume-Uni : un homme arrêté pour avoir menacé Angela Rayner, la numéro deux du parti d'opposition

La police de Manchester a annoncé mercredi avoir interpellé un homme de 52 ans suspecté d'"appels malveillants" à Halifax, dans le nord de l'Angleterre

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La députée du parti travailliste, Angela Rayner, le 27 septembre 2021. (JUSTIN TALLIS / AFP)

La période actuelle outre-Manche incite à la plus grande prudence. La police britannique a arrêté mercredi 27 octobre un homme soupçonné d'avoir harcelé pendant des semaines la numéro deux de l'opposition travailliste, Angela Rayner, dans un contexte d'inquiétudes concernant la sécurité des élus après le meurtre récent d'un député.

La police de Manchester a annoncé dans un communiqué avoir interpellé un homme de 52 ans suspecté d'"appels malveillants" à Halifax, dans le nord de l'Angleterre. Il a été placé en liberté conditionnelle. Cette arrestation a eu lieu à la suite de "multiples appels, emails et lettres menaçants et insultants au cours des dernières semaines", a-t-elle précisé.

Angela Rayner, mère de trois enfants actuellement en congés après le décès d'un proche, a remercié sur Twitter la police pour "le soutien qui (lui) a été apporté ainsi qu'à (sa) famille et (son) équipe pendant cette période, particulièrement difficile pour (ses) enfants". La question de la sécurité des élus a été ravivée par la mort mi-octobre du député David Amess, mortellement poignardé lors d'une permanence parlementaire dans sa circonscription à l'est de Londres.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.