Royaume-Uni : un ex-ministre britannique accusé de viol a été arrêté

Une enquête a été ouverte après des accusations concernant des agressions et violences sexuelles commises lors de quatre incidents distincts, a indiqué la police britannique. 

Le Palais de Westminster, où siège le Parlement, à Londres, le 8 janvier 2020. 
Le Palais de Westminster, où siège le Parlement, à Londres, le 8 janvier 2020.  (GIANNIS ALEXOPOULOS / NURPHOTO / AFP)

Le nom de l'homme politique n'a pas été révélé. Un ancien ministre et actuel député britannique du parti conservateur a été arrêté à la suite d'accusations de viol et d'agression sexuelle, ont indiqué la police et le Sunday Times, dimanche 2 août.

Selon un communiqué de la police qui évoque l'arrestation samedi d'"un quinquagénaire", une enquête a été ouverte après des accusations concernant des agressions et violences sexuelles commises lors de quatre incidents distincts.

Un haut responsable du parti conservateur 

Le journal révèle quant à lui que les accusations ont été portées par une ancienne assistante parlementaire et visent un haut responsable du parti conservateur, ex-ministre et député.

Le suspect "a été libéré sous caution" et devrait comparaître à la mi-août, a précisé la police.

Un porte-parole du parti conservateur, cité par l'agence de presse Press Association, a indiqué que "des accusations de cette nature sont prises extrêmement au sérieux" mais s'est refusé à tout autre commentaire. Le Sunday Times rapporte par ailleurs qu'il n'était pas question que le suspect soit exclu du parti pour l'instant.