Cet article date de plus de deux ans.

Royaume-Uni : un ex-ministre britannique accusé de viol a été arrêté

Une enquête a été ouverte après des accusations concernant des agressions et violences sexuelles commises lors de quatre incidents distincts, a indiqué la police britannique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Palais de Westminster, où siège le Parlement, à Londres, le 8 janvier 2020.  (GIANNIS ALEXOPOULOS / NURPHOTO / AFP)

Le nom de l'homme politique n'a pas été révélé. Un ancien ministre et actuel député britannique du parti conservateur a été arrêté à la suite d'accusations de viol et d'agression sexuelle, ont indiqué la police et le Sunday Times, dimanche 2 août.

Selon un communiqué de la police qui évoque l'arrestation samedi d'"un quinquagénaire", une enquête a été ouverte après des accusations concernant des agressions et violences sexuelles commises lors de quatre incidents distincts.

Un haut responsable du parti conservateur 

Le journal révèle quant à lui que les accusations ont été portées par une ancienne assistante parlementaire et visent un haut responsable du parti conservateur, ex-ministre et député.

Le suspect "a été libéré sous caution" et devrait comparaître à la mi-août, a précisé la police.

Un porte-parole du parti conservateur, cité par l'agence de presse Press Association, a indiqué que "des accusations de cette nature sont prises extrêmement au sérieux" mais s'est refusé à tout autre commentaire. Le Sunday Times rapporte par ailleurs qu'il n'était pas question que le suspect soit exclu du parti pour l'instant.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.