Cet article date de plus d'un an.

Royaume-Uni : Rishi Sunak et Liz Truss entrent dans la course finale pour succéder à Boris Johnson

Lors du dernier vote des députés conservateurs, mercredi, Rishi Sunak a obtenu 137 voix, contre 113 pour Liz Truss. La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Penny Mordaunt a été éliminée.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Liz Truss et Rishi Sunak, les deux candidats conservateurs en lice pour remplacer Boris Johnson à la tête du gouvernement britannique. (DANIEL LEAL / AFP)

Ce sera elle ou lui. L'ancien ministre des Finances Rishi Sunak et la ministre des Affaires étrangères Liz Truss se sont qualifiés, mercredi 20 juillet, pour le duel final dans la course à Downing Street. En clair, dans sept semaines, l'un des deux deviendra Premier ministre du Royaume-Uni à la place de Boris Johnson.

Selon les résultats annoncés par Graham Brady, le responsable de l'organisation du scrutin interne, c'est Rishi Sunak qui est arrivé en tête en obtenant 137 votes de députés conservateurs, devant Liz Truss (113 votes). La secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Penny Mordaunt, qui n'a reçu que 105 voix, a été éliminée.

Réponse le 5 septembre

Après la démission le 7 juillet de Boris Johnson, emporté par les scandales, il est désormais acquis que le gouvernement britannique sera dirigé soit pour la première fois par un homme non blanc, soit pour la troisième fois par une femme. Les deux derniers concurrents seront départagés par les 200 000 adhérents du Parti conservateur, à l'issue d'un vote par correspondance dont le résultat est attendu le 5 septembre.

La course finale paraît très ouverte. Selon un sondage YouGov (lien en anglais) publié mardi, Rishi Sunak serait largement battu en finale. A l'inverse, Liz Truss, qui avait été jugée peu convaincante la semaine dernière, a réussi à réduire l'écart. Elle semble par ailleurs la mieux placée pour récupérer les voix de Kemi Badenoch, qui représente, comme elle, l'aile droite des Tories.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.