Royaume-Uni : deux nouvelles démissions au sein du gouvernement de Boris Johnson, au lendemain de celles des ministres de la Santé et des Finances

Will Quince, secrétaire d'Etat à l'Enfance et la Famille, et Laura Trott, assistante du sécrétaire d'Etat aux Transports, ont décidé de quitter leurs fonctions, fragilisant encore davantage le Premier ministre britannique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre britannique Boris Johnson après une conférence de presse à Downing Street, à Londres, le 5 avril 2021. (STEFAN ROUSSEAU / AFP)

Et de quatre. Deux nouveaux membres du gouvernement britannique ont annoncé mercredi 6 juillet leur démission, au lendemain des départs fracassants des ministres de la Santé et des Finances. De quoi fragiliser encore le Premier ministre, Boris Johnson, empêtré dans une vague de scandales.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'Enfance et de la Famille, Will Quince, a annoncé son départ, jugeant qu'il n'avait "pas le choix" après avoir répété "de bonne foi" dans les médias des éléments fournis par les services du Premier ministre "qui se sont avérés inexacts". Laura Trott a, elle, démissionné de son poste d'assistante auprès du secrétaire d'Etat aux Transports, jugeant que la confiance était "perdue".

Déterminé à rester en fonction, Boris Johnson défendra son poste à midi (13 heures en France) au Parlement, lors de la séance hebdomadaire de questions au Premier ministre qui s'annonce électrique. Il fera ensuite face aux présidents des principales commissions de la chambre des Communes, parmi lesquels certains de ses opposants les plus virulents au sein du Parti conservateur.



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.