Cet article date de plus de six ans.

Royaume-Uni : à la découverte des "frees schools"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min.
Royaume-Uni : à la découverte des "frees schools"
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

France 2 vous emmène en Angleterre. Le pays expérimente depuis quelques années les "frees schools". Explications.

Au Royaume-Uni, des "frees schools", des écoles libres et autonomes, sont expérimentées depuis quelques années. Elles sont financées par l'État et révolutionnent le système public d'éducation britannique. Uniforme, cravate, méthodes quasi militaires et un mot d'ordre : la discipline.

Liberté est maître-mot

Ici, on marche droit, au sens propre, car dans les couloirs, ordre de se déplacer à droite de la ligne et le silence est d'or. La loi permet à n'importe quel groupe de parents ou n'importe quel enseignant qui en a les compétences de fonder sa propre école avec des subventions publiques et une liberté d'organisation presque totale. Liberté de recrutement des professeurs, de salaires aussi. Ici, un enseignant débute à 2 600 euros nets par mois contre 1 600 en France, mais présence obligatoire de 7h à 18h. L'État n'impose qu'une seule obligation : pas de sélection des élèves, ils viennent du quartier selon la carte scolaire. Quatre ans après leur lancement, près de 400 "frees schools" ont ouvert leurs portes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.