"Roxanne", l'histoire d'un tube

L'un des titres phares du groupe Police "Roxanne" a une histoire étonnante. Une équipe de France 3 vous la raconte.

France 3

A priori, une chanson sur une prostituée n'avait aucun avenir dans un hit-parade, et pourtant, Roxanne est quasiment devenue l'hymne du groupe Police en 1978. Quand le rock rencontre le reggae et sauve un groupe de la séparation. Deux avant Roxanne, Police avait déjà fait retentir ses sirènes. Du rock bien énervé façon punk. Mais le succès tardait à venir, et les rockeurs pensaient à la séparation. "Police a tenu deux ans. Deux ans, c'est long sans succès. L'histoire a prouvé que finalement tout s'est bien arrangé et qu'à un moment donné, Sting a eu la chance de placer ses chansons formidables", se souvient Henry Padovani, ancien guitariste du groupe.

Un sujet grave

C'est à l'occasion d'un concert du groupe à Paris que Sting va écrire Roxanne. Logé dans un hôtel miteux d'une rue à prostituées, lui vient cette histoire. Le sujet est grave, mais l'enregistrement du titre va le rendre un peu plus léger. En studio, juste avant de chanter, Stng fait une gaffe, il s'assoit sur le piano. Et il rit de cet imprévu. Ces fausses notes et ce rire seront finalement gardés sur le disque. Quand le 45 tours sort, c'est un choc dans le monde du rock. Avec Roxanne, le groupe Police est désormais marqué du sceau de Sting. C'est la fin de l'époque punk et le début des tiraillements du groupe. Si Police n'a pas survécu plus de cinq ans aux batailles d'orgueil de ses membres, Roxanne reste la chanson fondatrice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chanteur Sting, et derrière lui le musicien Ibrahim Maalouf, lors du concert de réouverture du Bataclan, le 12 novembre 2016 à Paris.
Le chanteur Sting, et derrière lui le musicien Ibrahim Maalouf, lors du concert de réouverture du Bataclan, le 12 novembre 2016 à Paris. (BORIS ALLIN / HANS LUCAS)