Cet article date de plus d'un an.

Visite de Charles III en France : l'inquiétude grandit au Royaume-Uni face au climat social tendu dans l'Hexagone

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Visite de Charles III en France : l'inquiétude grandit au Royaume-Uni face au climat social tendu dans l'Hexagone
Visite de Charles III en France : l'inquiétude grandit au Royaume-Uni face au climat social tendu dans l'Hexagone Visite de Charles III en France : l'inquiétude grandit au Royaume-Uni face au climat social tendu dans l'Hexagone (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - A.Bouleis, L.Soudre, C.Morand, S.Guillemot
France Télévisions
France 2
Dans un contexte social tendu marqué par l'opposition à la réforme des retraites, certains s'interrogent sur la pertinence de la première visite d'État du roi Charles III en France à partir du lundi 27 mars. Un dîner prévu au château de Versailles pourrait finalement avoir lieu à l'Élysée. Outre-Manche, l'inquiétude est de mise.

Que pense Charles III de la situation en France, à trois jours de sa première visite d'État ? Si la monarchie, fidèle à son habitude, ne laisse rien filtrer, les médias britanniques ne cachent pas leur préoccupation. "Cette visite n'est pas bien vue alors que les rues de Paris s'enflamment depuis la semaine dernière", a commenté une correspondante de la chaîne Sky News, dans la capitale française. Le climat social en France contraste avec les ors de la galerie des Glaces à Versailles, qui devrait accueillir le roi et 200 convives pour un dîner d'État lundi. 

Un programme qui pourrait changer au dernier moment

Le ministre des Affaires étrangères britannique, qui sera du voyage, dit ne pas s'inquiéter pour la sécurité et s'en remet à la France. "J'ai une confiance totale dans la capacité des autorités françaises à s'assurer que le roi sera en sécurité et qu'il aura un aperçu positif de la France", a confié James Cleverly. "Je pense que ce serait désastreux pour l'image du président Macron si un incident se produisait", estime de son côté un expert royal. Les détails de cette visite à laquelle Paris et Londres travaillent depuis plusieurs semaines pourraient bien changer jusqu'à la dernière minute. L'entourage d'Emmanuel Macron fait savoir que le programme est toujours en cours d'élaboration de part et d'autre de la Manche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.