République démocratique du Congo : deux touristes britanniques enlevés vendredi ont été libérés

Les deux touristes et leur chauffeur avaient été victimes d'une attaque de leur véhicule par des hommes armés.

Le parc national des Virunga, en République démocratique du Congo, le 11 décembre 2016.
Le parc national des Virunga, en République démocratique du Congo, le 11 décembre 2016. (JUERGEN BAETZ / DPA / AFP)

"Je suis ravi d'annoncer que les deux ressortissants britanniques qui étaient retenus otages en République démocratique du Congo ont été libérés." Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a annoncé dimanche 13 mai la libération des deux touristes britanniques qui avaient été enlevés vendredi dans le Parc national des Virunga, comme le racontait alors Le Monde. Il n'a pas précisé si leur chauffeur congolais avait également été libéré.

Une attaque de leur véhicule

Vendredi 11 mai, les deux touristes britanniques et leur chauffeur ont été victimes d'une attaque de leur véhicule par des hommes armés non identifiés dans ce parc naturel situé dans la province du nord Kivu, fief de multiples groupes armés. Selon la presse locale, l'armée congolaise avait rapidement pris des mesures pour retrouver les trois disparus. "Je rends hommage aux autorités congolaises et à l'Institut congolais pour la conservation de la nature pour leur soutien infatigable", a souligné Boris Johnson.