Grande-Bretagne : le Brexit au cœur de l'élection

Les élections législatives ont lieu en Grande-Bretagne ce jeudi 8 juin.

Cette vidéo n'est plus disponible

Sur la longue route du Brexit, ces élections sont un pari risqué pour Theresa May. Risqué, car sur les trois scenarios possibles, un seul sera un pari gagnant. Scenario 1 : ce soir, la Premiere ministre et le parti conservateur l'emporte avec la majorité absolue. Une victoire qui lui permettrait de négocier avec Bruxelles son Brexit dur (aucune concession sur l'immigration, un accord commercial particulier).

Corbyn pour un Brexit doux

Le deuxième scénario est à l'opposé, une victoire de la gauche travailliste. Son leader Jeremy Corbyn devient Premier ministre. Critique de l'Europe libérale, il ne voulait pas pour autant d'un Brexit. Il a toujours dit qu'il respecterait le choix démocratique, mais qu'il négocierait sans doute un Brexit doux. Troisième scénario : Theresa May et les conservateurs arrivent en tête, mais ils n'ont pas de majorité absolue et ne peuvent pas mener un Brexit dur. Les Travaillistes pourraient alors former une coalition avec les Libéraux et les nationalistes écossais.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, et son rival travailliste, Jeremy Corbyn.
La Première ministre britannique, Theresa May, et son rival travailliste, Jeremy Corbyn. (AFP)