Cet article date de plus de deux ans.

Île anglo-normande : Guernesey, terre d'exil de Victor Hugo

Publié
Île anglo-normande : Guernesey, terre d'exil de Victor Hugo
Île anglo-normande : Guernesey, terre d'exil de Victor Hugo Île anglo-normande : Guernesey, terre d'exil de Victor Hugo (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Paga, M.Beaudouin, B.Bervas Images Aériennes : Marc Le Cornu, BAM Perspectives
France Télévisions
France 2

Mercredi 25 mai, le feuilleton du JT de 13 Heures sur les îles anglo-normandes se poursuit. Il s'arrête à Guernesey, l'île célèbre qui a inspiré Victor Hugo. 

Guernesey a tout d'une ville anglaise. Pourtant, ses noms de rue sont français et l'un d'entre eux, Victor Hugo, y a laissé une trace. Expulsé par Napoléon III, l'auteur s'installe sur l'île, à Hauteville House. Chaque recoin de la maison rappelle le génie créatif de l'écrivain. Au dernier étage, dans une serre ouverte sur l'horizon, il trouve l'inspiration et termine Les Misérables.   

L'île de Sercq, réputée pour l'astronomie

Les parcs de Guernesey rassemblent les fleurs préférées de l'écrivain. Sur l'île baignée de lumière, le climat est doux et il ne gèle pas. "Dans le temps, il y avait beaucoup de commerce avec l'Afrique du Sud, alors vous verrez sur l'île des plantes de là-bas qui poussent dans nos jardins", explique Jill Tetlaw, jardinière en chef du Victorian Walled Garden de Guernesey. Près de Guernesey, l'île de Sercq est connue pour son ciel étoilé. Sans aucune pollution lumineuse, il est possible d'observer, là-bas, les constellations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.