Grande-Bretagne : quand les infirmières remplacent les médecins

La semaine dernière, le gouvernement présentait son plan pour lutter contre les déserts médicaux. Parmi les mesures, la formation des infirmières pour qu'elles puissent effectuer des soins jusque-là réservés aux médecins. En Angleterre, depuis des années, elles se voient confier des tâches telles que des opérations.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ses patients l'appellent parfois Docteur et c'est vrai qu'il y a de quoi se perdre. Elle est infirmière et pourtant c'est bien elle, comme un médecin généraliste, qui assure seule la consultation dans cet hôpital du Kent au sud de l'Angleterre. Ce nouveau-né a la jaunisse et il régurgite. L'infirmière ne se contente pas de diagnostiquer, elle peut prescrire n’importe quel médicament.

Des infirmiers aux pouvoirs élargis

En France, seuls les médecins en ont le droit. Des infirmiers aux pouvoirs élargis, ici cela ne surprend personne. À travers le Royaume-Uni, il manque 6 500 médecins généralistes alors depuis près de 30 ans, les infirmières comblent les manques en coûtant moins cher dans un système de santé au bord de la faillite. Selon leur spécialité, les infirmiers peuvent pratiquer une biopsie, une radiographie du bras ou une opération chirurgicale du bras. En France, c'est interdit. Leur secret : une formation approfondie pour des infirmiers dits hautement qualifiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmières à l\'hôpital de Cannes (Alpes-Maritimes), le 1er novembre 2016. (Photo d\'illustration)
Des infirmières à l'hôpital de Cannes (Alpes-Maritimes), le 1er novembre 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)