Cet article date de plus de six ans.

Grande-Bretagne : les fonctionnaires moins protégés

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Grande-Bretagne : les fonctionnaires moins protégés
Grande-Bretagne : les fonctionnaires moins protégés Grande-Bretagne : les fonctionnaires moins protégés (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

Si les fonctionnaires manifestent demain, c’est notamment parce que le gouvernement envisage des plans de départ volontaire. Ils comptent aussi recruter des agents de plus en plus sous contrat. En Grande-Bretagne, neuf fonctionnaires sur 10 ont désormais un statut de droit privé et tous peuvent être licenciés.

Aujourd’hui, elle travaille sur l’écriture d’une pièce de théâtre. Sian Rowland est scénariste indépendante, mais il y a quelques années elle était fonctionnaire. Pendant 10 ans, elle a été directrice adjointe d’une école primaire publique dans la banlieue de Londres. "Comme on travaillait avec les enfants, les professeurs en première ligne de l’éducation nationale, moi et plusieurs de nos collègues pensions que nos emplois étaient assurés. Mais ils ne l’étaient pas. Et effectivement, un jour, j’ai eu un appel de mon responsable qui m’a dit 'Écoute, il y a des réductions budgétaires, tu seras licenciée à Noël'."

Deux catégories de fonctionnaires

Au Royaume-Uni, la fonction publique est répartie en deux catégories. Il y a 500 000 fonctionnaires d’État, les civil servants, qui sont les employés directs des ministères. Les autres, 4,5 millions, sont des travailleurs publics, policiers, enseignants, personnels de l’hôpital public, tous les autres au service de l’État. Deux catégories, mais un même statut : ils relèvent du même droit du travail que le privé. Aucun n’a d’emploi garanti à vie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.