Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo Attentat dans le métro de Londres : "Tout ce que j'ai entendu, c'est un grand boum", raconte un témoin

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Explosion dans le métro de Londres : la piste terroriste privilégiée
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Cet homme a eu les cheveux et une partie du crâne brûlés par l'explosion. La police demande d'éviter le secteur et parle d'"acte terroriste".

Il est 8h20 vendredi 15 septembre, le métro londonien est bondé au moment où l'explosion a lieu. Ici, les passagers sont évacués au plus vite par les pompiers. Au passage, un usager filme un seau toujours en flamme dans le wagon, qui est peut-être à l'origine de l'explosion. Rapidement, la police d'élite britannique arrive en nombre. Le quartier est bouclé et certains usagers sont paniqués. Londres redoute une nouvelle attaque terroriste.

"Trop tôt pour connaître précisément les origines"

Plusieurs personnes ont été blessées par l'explosion. L'attaque a eu lieu à la station Parsons Green, située dans un quartier d'affaires de Londres. La police scientifique et les services antiterroristes britanniques prennent l'incident au sérieux.

>> Attentat dans le métro de Londres : suivez les avancées de l'enquête dans notre direct

"Pour le moment, nous considérons cela comme un acte terroriste, mais il est pour le moment trop tôt pour connaître précisément les origines et les causes de l'explosion", a déclaré Adrian Hancock, porte-parole de la police des transports britanniques. L'explosion n'a fait aucun mort, mais une vingtaine de personnes sont blessées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.