Cet article date de plus de huit ans.

2 juin 1953. Couronnement d’Elisabeth II

Le 2 juin 1953, Elizabeth II reçoit de l'archevêque de Canterbury l'onction qui la consacre reine d'Angleterre.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La reine Elisabeth II, dans le carrosse royal, peu de temps après son couronnement à l'abbaye de Westminster, le 2 juin 1953. (STF / INP / AFP)
En ce moment suprême, la jeune femme, âgée de 27 ans, incarne tout l'avenir de l'Angleterre. Au cœur de l'abbaye de Westminster, l'archevêque de Canterbury pose délicatement, sur la tête d'Elisabeth II, le plus prestigieux des symboles de la souveraineté: la fameuse couronne de Saint Edouard sertie de plus de mille pierres précieuses. A cet instant précis, huit mille voix s'élèvent pour demander que «God save the queen».
 
Les fastes du couronnement ...

A l’issue de la cérémonie, la reine devint alors souverain de multiples nations. Élisabeth II dut ainsi répondre à la question de l'archevêque de Canterbury: «Promettez-vous et jurez-vous solennellement de gouverner les Peuples du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, du Canada, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de l'Union d'Afrique du Sud, du Pakistan, de Ceylan et de vos possessions et autres territoires selon leurs lois et coutumes respectives ?». A cette question, la reine répondit ... «Je le promets solennellement».
L'archevêque de Canterbury: «Voulez-vous, dans la mesure du possible, rendre tous vos jugements avec clémence selon la loi et la justice ?»
La Reine : «Je le veux».

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Royaume-Uni

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.