Cet article date de plus de dix ans.

Rio : des centaines de milliers de jeunes rassemblés pour la messe d'ouverture des JMJ

Le Vatican parle de 560.000 jeunes, la police de 400.000 : la foule était au rendez-vous, pour la messe d'ouverture des JMJ sur la plage de Copacabana. Ce qui ne s'est pas fait sans mal : le métro de Rio est tombé en panne pendant plus de deux heures, ce qui a provoqué le chaos dans la ville.
Article rédigé par Guillaume Gaven
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

Un gros couac, et la pluie glacée, pour accueillir les centaines de milliers de pèlerins à Rio de Janeiro : les Journées mondiales de la jeunesse ne se sont pas ouvertes sous les meilleurs auspices.

Car, pour rallier la plage de Copacabana, où se tenait la messe d'ouverture des JMJ, le métro a eu la mauvaise idée de tomber en panne, pendant deux heures. Des dizaines de milliers de personnes ont désespérément tenté de prendre des taxis ou des autobus, déjà tous bondés.

 Au total, le Vatican estime que 560.000 jeunes ont tout de même assisté à la messe ; la police les a estimé à 400.000. C'est l'archevêque de Rio, Mgr Orani Joao Tempesta, qui a présidé la messe d'ouverture - le pape, lui, se reposait, mais il a envoyé un message, lu par un jeune, dans lequel il exhortait les pèlerins à se laisser "attirer par Jésus Christ" et à "devenir missionnaires" . Il l'a dit aussi sur le réseau social Twitter :

 

Le pape ne sera à Copacabana que jeudi. Ce mercredi, il se rend au sanctuaire marial d'Aparecida, à 260 kilomètres de Rio, pour une prière à cette vierge vénérée par les catholiques comme la sainte patronne du Brésil. François sera de retour dans l'après-midi, pour une viste à un hôpital géré par des Franciscains, un hôpital qui soigne des drogués et des alcooliques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.