Syrie. Quarante-huit pèlerins iraniens enlevés à Damas

Chaque année, des centaines de milliers d'Iraniens se rendent à Damas pour visiter un haut-lieu de pèlerinage chiite à Damas.

L\'esplanade de la mosquée de Zaynab, haut-lieu de pèlerinage chiite à Damas
L'esplanade de la mosquée de Zaynab, haut-lieu de pèlerinage chiite à Damas (FELIPE J. ALCOCEBA / BILDERBERG)

SYRIE - Alors que les combats continuent de faire rage à Alep, la seconde ville du pays, 48 pèlerins iraniens ont été enlevés samedi 4 août à Damas, a indiqué à la télévision d'Etat iranienne le consul iranien dans la capitale syrienne. Selon lui, ces enlèvements sont le fait de "groupes terroristes armés", un terme généralement employé pour désigner les rebelles syriens. "Il n'y a pas d'informations sur le sort des pèlerins. L'ambassade et les responsables syriens tentent de retrouver la trace des ravisseurs", a-t-il ajouté.

Des centaines de milliers d'Iraniens se rendent chaque année en Syrie pour visiter le tombeau de Zaynab, la fille de l'imam Ali, un haut-lieu de pèlerinage chiite à Damas. Plusieurs dizaines de pèlerins et ingénieurs iraniens ont été enlevés en décembre et janvier, et la majorité ont été relâchés plusieurs mois après.

La plupart des rebelles syriens sont sunnites, majoritaires dans le pays, et dénoncent le soutien de l'Iran au régime de Bachar al-Assad, qui appartient à la communauté alaouite, issue du chiisme.