Cet article date de plus de huit ans.

Syrie : près de 60 personnes tuées lundi

Malgré la présence de 30 observateurs internationaux dans le pays, les bombardements et les tirs de l'armée régulière se poursuivent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran d'une vidéo chargée sur YouTube le 23 avril 2012 et montrant un char syrien dans la ville de Deir es-Zor (Syrie). (YOUTUBE / AFP)

La présence des observateurs mandatés par l'ONU n'empêche en rien les violences de se poursuivre en Syrie. Au moins 59 personnes ont été tuées lundi 23 avril dans le pays, dont 31 civils dans la région rebelle de Hama, au centre, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Selon l'ONG, la plupart des victimes ont été abattues par des tirs de l'armée syrienne, et ce malgré le cessez-le-feu entré officiellement en vigueur le 12 avril. Les observateurs internationaux ont également constaté la poursuite des bombardements à Hama lundi. A partir de la semaine suivante, ils devraient être 300 sur le terrain pour surveiller la trêve, contre 30 aujourd'hui, conformément à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU adoptée samedi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.