Syrie : les enfants de la Ghouta racontent la guerre

Dans la Ghouta, cette zone à l'est de Damas, en Syrie, femmes et enfants sont pris au piège face aux bombardements incessants du régime de Bachar el-Assad. Via les réseaux sociaux, ils interpellent la communauté internationale.

France 3

C'est l'histoire d'une guerre d'adultes racontée par les enfants qui la subissent. Mohamed habite la Ghouta orientale, l'enclave rebelle aux portes de Damas qui subit depuis dimanche 18 février le feu incessant des forces du régime. Sans que l'on sache s'ils servent directement ou non la propagande des rebelles, depuis des semaines, lui et d'autres enfants racontent sur les réseaux sociaux leur quotidien ravagé par la guerre.

Des enfants directement ciblés, selon l'ONU

Parfois même, ces enfants n'ont pas besoin de mots. L'horreur s'invite cruellement dans leurs témoignages. Cette petite fille a été blessée au visage. La maison où elle vit avec sa sœur vient d'être détruite. Depuis cinq jours dans la Ghouta orientale, 417 personnes ont été tuées, des milliers d'autres blessées. Parmi eux, de nombreux enfants que les hôpitaux de l'enclave ont bien du mal à prendre en charge. Et pour cause, selon l'ONU, sept d'entre eux ont même été directement visés par les forces pro-régime. Face à l'urgence de la situation, un projet de résolution prévoyant une trêve de 30 jours sera étudié cet après-midi par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de la Ghouta orientale, près de Damas (Syrie), dans un hôpital improvisé, le 21 février 2018.
Des habitants de la Ghouta orientale, près de Damas (Syrie), dans un hôpital improvisé, le 21 février 2018. (AFP)