Syrie : des civils sur les routes pour fuir les combats

La Syrie est confrontée à un véritable carnage. Les forces du régime de Bachar al-Assad et de l'armée russe bombardent sans relâche les derniers bastions d'opposants dans la région d'Idlib. L'ONU estime que 300 civils ont été tués, et 900 000 personnes ont fui les combats.

FRANCE 2

Depuis plusieurs semaines, un drame humanitaire se joue dans la région d'Idlib, en Syrie. Sur les routes, des centaines de milliers de personnes fuient l'avancée des troupes du régime de Bachar al-Assad. Les bombardements ne sont jamais loin, et des familles entières ne savent pas où trouver refuge. "Nous fuyons, mais nous ne savons pas vers où", explique un Syrien. Le régime soutenu par l'armée russe est engagé dans la reconquête de cette région, tenue par des groupes de jihadistes et des factions rebelles.

300 morts depuis décembre

Depuis le mois de décembre, l'armée syrienne progresse vers le nord-ouest. Jetées sur les routes pour fuir les combats, les populations n'ont d'autre recours que de se rassembler dans des camps de fortune. L'offensive aurait fait plus de 300 morts. L'ONU demande que soient créés des couloirs humanitaires pour évacuer les civils.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des enfants syriens à l\'arrière d\'un camion, sur la route en direction d\'Afrin et Azaz, près de la frontière turque, le 14 février 2020.
Des enfants syriens à l'arrière d'un camion, sur la route en direction d'Afrin et Azaz, près de la frontière turque, le 14 février 2020. (RAMI AL SAYED / AFP)