Syrie : Damas a donné son accord de principe pour participer à une conférence de paix

C'est son principal allié diplomatique, la Russie, qui l'a annoncé vendredi matin. De son côté, l'opposition à Bachar Al-Assad débat de sa participation. 

Bachar Al-Assad (en bas à gauche) reçoit une délégation tunisienne, le 23 mai 2013, à Damas.
Bachar Al-Assad (en bas à gauche) reçoit une délégation tunisienne, le 23 mai 2013, à Damas. (SANA / AFP )

Vers un dialogue inter-syrien ? Selon Moscou, allié de Bachar Al-Assad dans la guerre en Syrie, Damas pourrait participer à une conférence de paix. Celle-ci devrait se tenir début juin à Genève, et vise à négocier une solution politique plutôt que militaire au conflit, qui a fait plus de 94 000 morts depuis mars 2011.

"Nous notons avec satisfaction que nous avons reçu de Damas un accord de principe du gouvernement syrien pour participer à une conférence internationale", a déclaré, vendredi, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères russe, Alexandre Loukachevitch. Objectif promu par Moscou : "Que les Syriens eux-mêmes puissent parvenir au règlement de ce conflit destructeur pour le pays et pour la région."

Pendant ce temps, l'opposition débat à Istanbul

De son côté, la Coalition nationale de l'opposition syrienne a entamé, jeudi 23 mai à Istanbul (Turquie), une réunion de trois jours pour débattre de sa participation à un éventuel "Genève 2". Son porte-parole a réaffirmé l'exigence de l'opposition syrienne: "toute période de transition doit commencer par le départ d'Assad et des piliers de son régime."

De nombreux membres de la Coalition sont cependant réservés quant à cette initiative. "Nous allons finir par aller à Genève, mais c'est le même morceau de haschich que la communauté internationale nous sert à chaque fois : ils nous induisent à penser que la fin est proche, et en fait tout continue", a commenté un opposant, parlant sous le couvert de l'anonymat. Les opposants ont également commencé à délibérer sur l'entrée de nouveaux membres dans leur groupe, pour augmenter sa représentativité.