Cet article date de plus de sept ans.

Syrie : accord à l'ONU sur l'évacuation des civils d'Alep

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
alep evacuation onu
alep evacuation onu alep evacuation onu (FRANCE 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

L'assassinat de l'ambassadeur turc intervient à un moment important de la crise syrienne. Après plusieurs veto, la Russie a donné son accord ce lundi 19 décembre au déploiement d'observateurs de l'ONU pour surveiller l'évacuation des civils d'Alep.

C'est un carrefour routier presque anodin, aux confins des quartiers ouest d'Alep en Syrie. Mais depuis dimanche 18 décembre, pour des milliers de civils qui arrivent par vagues dans ces autobus blancs, c'est le carrefour de l'espoir. Après des mois terrés dans les faubourgs d'Alep-Est, ils retrouvent un frère, un ami, mais aussi un peu de liberté. "Désormais, tout cela est derrière nous", savoure un homme. À leur arrivée, les civils se ruent à l'arrière de ces camions humanitaires pour récupérer enfin un peu de nourriture.

La Russie a enfin dit oui

Dans le même temps, la Croix-Rouge prend en charge en urgence les personnes les plus vulnérables. Alors que ces centaines de familles attendent d'être prises en charge, leur destin se joue à New York (États-Unis), à des milliers de kilomètres d'Alep. Ce lundi après-midi, le Conseil de sécurité a voté une résolution qui prévoit le déploiement d'observateurs et d'humanitaires pour faciliter l'évacuation des populations civiles. Pour la première fois, la Russie n'a pas opposé son veto à une résolution portant sur Alep.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.