Liban : six morts dans de violents combats entre pro et anti-Assad

Le conflit syrien entraîne des affrontements à Tripoli, la grande ville portuaire du nord du pays.

L\'armée libanaise déployée à Tripoli, où ont lieu de violents affrontements entre pro et anti-Bachar Al-Assad, le 21 mai 2013.
L'armée libanaise déployée à Tripoli, où ont lieu de violents affrontements entre pro et anti-Bachar Al-Assad, le 21 mai 2013. (JOSEPH EID / AFP)

Le conflit syrien s'exporte chez ses voisins. Depuis plusieurs jours, les partisans et les opposants de Bachar Al-Assad s'affrontent violemment à Tripoli, la grande ville portuaire du nord du Liban. Six personnes sont mortes, jeudi 23 mai. Deux jours auparavant, quatre personnes avaient été tuées et 35 blessées. 

"De très violents combats se sont déroulés la nuit dernière jusqu'à 5 heures, qui ont fait six morts et 40 blessés. Les accrochages et les obus ont atteint plusieurs quartiers de la ville, y compris au centre", a souligné une source au sein des forces de sécurité libanaises. Selon l'opposition syrienne, les derniers heurts sont liés à l'implication du Hezbollah libanais aux côtés des forces favorables au régime de Bachar Al-Assad.

Chacun des deux camps accuse, en outre, l'autre d'utiliser Tripoli comme base pour faire transiter des combattants et des armes vers la Syrie ou pour les faire sortir du pays. L'armée libanaise a déployé des soldats dans les deux quartiers où les combats ont éclaté.