Cet article date de plus de huit ans.

Raqa, première capitale provinciale syrienne à tomber aux mains des rebelles

Cette ville est située dans le nord-est syrien, près de la frontière turque.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des rebelles syriens célèbrent la prise de Raqa, dans le nord du pays, le 4 mars 2013.  ( AFP )

"C'est la première capitale provinciale hors du contrôle du régime." Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) s'est félicité, mercredi 6 mars, de la prise de la ville de Raqa, dans le nord de la Syrie, par les rebelles. Elle "est entièrement hors du contrôle des forces du régime après la reddition des derniers membres des renseignements militaires après deux jours de combats", a-t-il précisé.

Selon l'OSDH, "le siège des renseignements militaires était le dernier bâtiment encore aux mains des forces du régime", avant sa chute mercredi aux mains des rebelles.

Voici une vidéo amateur tournée le 4 mars à Raqa : 

L'ONG a en outre affirmé être inquiète quant au sort de "centaines" de miliciens pro-régime et membres des troupes loyalistes qui se sont rendus aux rebelles, après la chute du siège des renseignements militaires et celui des renseignements politiques à Raqa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.