Les Etats-Unis accusent Moscou d'avoir déployé des chars en Syrie

Un responsable américain assure que sept chars russes ainsi que de l'artillerie ont été observés sur un aéroport du nord du pays, près d'un fief du régime de Bachar Al-Assad.

Le président russe Vladimir Poutine à Magas, en Russie, le 14 septembre 2015.
Le président russe Vladimir Poutine à Magas, en Russie, le 14 septembre 2015. (ALEXEI DRUZHININ / AFP)

Le soutien de Moscou au régime de Bachar Al-Assad est-il en train de se concrétiser par une présence sur le terrain en Syrie ? Un responsable américain a assuré, lundi 14 septembre, que les Etats-Unis avaient observé la présence d'artillerie russe ainsi que de sept chars dans le nord du pays. Des indices suggéraient déjà, depuis le début du mois, que des soldats russes étaient présents dans le pays.

Ces sept chars, de modèle T-90, n'ont pas été vus en dehors d'un aéroport du nord de la Syrie proche de la ville de Lattaquié, un des fiefs du régime de Bachar Al-Assad. Selon un porte-parole du Pentagone, il semble que le mission serait "de protéger le terrain d'aviation", dans le but d'établir une base aérienne en Syrie.

Un "mensonge" selon l'ambassadeur syrien à Moscou

Les Américains disent avoir également constaté la présence de plusieurs dizaines de troupes d'infanterie, de bateaux et de véhicules de transport de troupes, et la construction de bâtiments qui pourraient accueillir des "centaines" de personnes sur cet aéroport. "Il a eu un flot continu [d'équipements russe vers la Syrie] depuis une dizaine de jours", affirme le porte-parole du Pentagone.

Ces affimations ont été démenties, lundi, par l'ambassadeur de Syrie en Russie, qui les qualifie de "mensonge". Moscou ne cache pas soutenir le régime de Bachar Al-Assad par des livraisons d'armes, mais nie la présence de soldats russes en Syrie.