Cet article date de plus de quatre ans.

Le bilan du conflit en Syrie dépasse les 300 000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme

La conflit en Syrie dure depuis plus de cinq ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des bâtiments en flamme à Idleb, en Syrie, le 12 septembre 2016. (BHJAT NAJAR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Triste nouvelle en pleine trêve. Au bout de cinq ans et demi de conflit en Syrie, le bilan franchit la barrière symbolique des 300 000 morts, selon l'OSDH, mardi 13 septembre. L'Observatoire syrien des droits de l'homme, basé à Londres, documente le conflit syrien grâce à des contacts sur le terrain.

Selon OSDH, près de 9 000 personnes ont été tuées en plus d'un mois. Un précédent bilan fourni le 8 août faisait état de 292 817 morts dans ce conflit dévastateur. Jusqu'au 12 septembre, le nombre de morts a atteint 301 781 dont 86 692 civils parmi lesquels 15 099 enfants, a affirmé l'ONG dans son nouveau bilan. Selon ce même bilan, 52 359 combattants rebelles et combattants des Forces démocratiques syriennes, une alliance arabo-kurde ont été tués, ainsi que 52 031 jihadistes dont des étrangers. Les forces du régime ont perdu 107 054 hommes dont 59 006 soldats. 3 645 personnes n'ont pas été identifiées, selon l'OSDH.

Frappes et bombardements

Un cessez-le-feu, négocié par Washington et Moscou est entré en vigueur lundi. Il semblait globalement respecté mardi malgré quelques incidents isolés, rapporte l'OSDH. Des frappes aériennes et des bombardements ont été signalés aux premières heures de la trêve lundi soir dans la région rurale de Hama dans le nord, de la Ghouta orientale près de Damas et au nord d'Alep, précise l'organisation. Il semble toutefois que ces violences diminuent, selon l'OSDH qui n'avait jusque-là enregistré aucun mort dans des combats au cours des 15 dernières heures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.