VIDEO. Frappes en Syrie : "Nous avons la pleine légitimité pour agir", justifie Emmanuel Macron après l'intervention française

Le président a défendu sa décision d'intervenir en Syrie, en dehors d'un mandat de l'ONU. 

Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son interview sur Mediapart et BFMTV, le 15 avril 2018 à Paris. 
Le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son interview sur Mediapart et BFMTV, le 15 avril 2018 à Paris.  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

La Syrie s'est invitée au menu de l'interview d'Emmanuel Macron sur BFMTV et Mediapart, dimanche 15 avril. "Nous avons réussi l'opération sur le plan militaire", s'est félicité le président, en référence aux frappes réalisées samedi par la France, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne contre des sites de production d'armes chimiques du régime de Bachar al-Assad. Il a ainsi défendu cette action militaire : "C'est la communauté internationale qui est intervenue", a-t-il lancé. "Nous sommes intervenus dans un cadre très précis (...), dans le cadre strict de cette légitimité internationale et sans déclarer la guerre au régime de Bachar Al-Assad", a-t-il encore fait valoir. 

Le président était interviewé sur le cadre légal de ces frappes, décidées sans mandat de l'ONU. "Nous avions reçu les preuves de l'emploi d'armes chimiques puis nous avons reçu des éléments montrant que l'utilisation du chlore pouvait être attribuée au régime syrien", a-t-il précisé, récusant toute action illégale.