En Syrie, dans les décombres du quartier de Homs repris par le régime

Cet important bastion rebelle a été dévasté.

Homs était la "capitale de la révolution" en Syrie et Khaldiyé, son plus grand bastion rebelle. Il n'en reste presque rien. Après un mois d'offensive, le régime syrien a mis à genoux les rebelles, lundi 29 juillet, en extirpant de leurs mains ce quartier emblématique. Ce nouveau revers pour les opposants à Bachar Al-Assad, qui avaient déjà perdu la ville de Qousseir, dans le centre-ouest, le 5 juin, montre que le régime tient bon et même domine son adversaire.

D'un côté, les rebelles ont diffusé des images aériennes de quartiers dévastés. De l'autre, la télévision d'Etat s'est vantée de l'"effondrement de la 'citadelle' des terroristes à Khaldiyé", tout en diffusant des images de soldats brandissant leurs armes et le drapeau syrien en signe de victoire. Il ne reste plus dans la ville que quelques poches rebelles, notamment dans le Vieux Homs. La chute totale de la ville semble inévitable et la rébellion pourrait se trouver scindée entre ceux du Nord et ceux du Sud. Un contrôle total permettrait aussi au régime de sécuriser la route allant de Damas vers le littoral, et qui traverse Homs.

110
Le 28 juillet, des soldats des forces gouvernementales syriennes pénètrent dans le quartier de Khaldiyé, à Homs, en Syrie. AFP
210
Des blindés aussi entrent dans les ruelles du quartier. AFP
310
La pression était trop forte. Les rebelles, photographiés le 21 juillet, ont dû se retirer, subissant un sérieux revers. SHAAM NEWS NETWORK / AFP
410
Khaldiyé a été sévèrement touché par les tirs de roquettes et d'obus. ANADOLU AGENCY / AFP
510
Ce bastion rebelle a été assiégé pendant un mois. Ici, les soldats se dirigent vers les deux tours de la mosquée Khalid ibn al-Walid. AFP
610
Cette mosquée a été un lieu important de la contestation au régime de Bachar Al-Assad. Les vendredis, après la prière, les protestataires s'y réunissaient pour manifester. La mosquée abrite le mausolée de Khalid ibn al-Walid, commandant des armées musulmanes au VIIe siècle qui a conquis la Syrie.  JOSEPH EID / AFP
710
Elle a été rudement frappée par les combats et en partie détruite. SHAAM NEWS NETWORK / AFP
810
De l'intérieur, on mesure mieux l'ampleur des dégâts. AP
910
Mais la mosquée n'est pas la seule touchée, comme le montre cette image aérienne transmise par l'opposition. SHAAM NEWS NETWORK / AFP
1010
Tout le quartier a été détruit par les bombardements et les combats. SHAAM NEWS NETWORK / AFP