Désintox. Syrie : la participation des votants à l'élection de Bachar Al-Assad n'a pas pu être aussi importante qu'annoncée

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Sans surprise, Bachar Al-Assad a été réélu président de la Syrie pour un quatrième septennat. Le scrutin était étroitement contrôlé par le gouvernement, dans un pays laissé exsangue par la guerre et la crise économique.

Un score sans appel... et un nombre de votants qui laisse perplexe. Sans surprise, Bachar Al-Assad a été réélu président de la Syrie pour un quatrième septennat. Le scrutin était étroitement contrôlé par le gouvernement, dans un pays laissé exsangue par la guerre et la crise économique.

Lors d’une conférence de presse, jeudi 27 mai, le président du Parlement a annoncé que le dictateur syrien avait récolté 95,1 % des voix, ajoutant que 14 millions de personnes avaient pris part au vote, sur les 18,1 millions appelées théoriquement à voter.

Cette participation électorale a été jugée totalement absurde par les spécialistes du pays. Car si la Syrie est censée compter officiellement 18 millions d’électeurs, ce nombre est en réalité bien plus faible. Depuis dix ans, des centaines de milliers de personnes ont été tuées lors du conflit, et des millions ont fui le pays. Il y aurait ainsi selon l'ONU plus de 6 millions d'exilés.

Sans compter que le scrutin s'est tenu uniquement dans les zones contrôlées par le régime, et n'a pu se dérouler dans plusieurs provinces, comme le nord-est, contrôlé par les forces kurdes, ou la région d'Idlib, où vivent des millions d'habitants. Même si les enfants avaient voté, la participation n'aurait pas pu être aussi importante.

Cette réélection a malgré tout été jugée « convaincante » par l'allié russe. Moscou estimant même qu'elle était un « pas important pour renforcer la stabilité du pays ». Les pays occidentaux n'ont, eux, pas commenté, ayant déjà estimé avant le scrutin qu'il n'était « ni libre, ni juste ».

Retrouvez Désintox du lundi au jeudi, dans l'émission 28 Minutes sur Arte, présentée par Elisabeth Quin.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Syrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.