Des quartiers chrétiens de Damas touchés par des combats

Il s'agit de Bab Touma et Bab Charqi, théâtres de manifestations de soutien à Bachar Al-Assad. 

L\'armée syrienne patrouille dans Damas, comme ici aux abords d\'un checkpoint, le 31 juillet 2012. 
L'armée syrienne patrouille dans Damas, comme ici aux abords d'un checkpoint, le 31 juillet 2012.  ( SHAAM NEWS NETWORK / AFP)

Nouvelle étape dans les violences à Damas. Des combats entre soldats et rebelles ont éclaté, mercredi 1er août à l'aube, aux abords de deux quartiers chrétiens réputés du centre de Damas, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Des tirs ont ainsi retenti près des quartiers de Bab Touma et Bab Charqi, particulièrement prisés par les touristes et où se trouvent de nombreux hôtels. C'est dans ces zones que se sont déroulées à plusieurs reprises des manifestations de soutien au président Bachar Al-Assad.

Un mort parmi l'armée, selon l'OSDH

"Ce sont des combats inédits", note Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, précisant que les rebelles "n'avaient jusqu'à présent pas accès" à ces zones. Selon un témoin anonyme, cité par l'Agence France-Presse, des inconnus ont attaqué dans la nuit un poste de l'armée en face de Bab Charqi. "Les premières informations font état d'un mort parmi les soldats", précise l'OSDH. Le calme est revenu dans la matinée.

Parallèlement, l'armée syrienne poursuit son offensive à Alep, poumon économique du pays. Dans un discours publié mercredi par l'agence officielle Sana, Bachar Al-Assad ne relâche pas la pression et salue l'action de ses soldats : "L'armée livre une bataille héroïque (...) et cruciale (...) dont dépend le destin de notre peuple et de notre nation."