Cet article date de plus de neuf ans.

Retour sur la dernière journée du guide déchu, mort ce jeudi.

Capturé lors de la chute de Syrte, l'ancien guide a été blessé à la tête et aux jambes par une attaque aérienne de l'Otan jeudi. Selon le CNT, il aurait succombé à ses blessures.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
Mouammar Kadhafi à l'hôtel Rixos, le 8 mars 2011, à Tripoli. (AFP/MAHMUD TURKIA)
Capturé lors de la chute de Syrte, l'ancien guide a été blessé à la tête et aux jambes par une attaque aérienne de l'Otan jeudi. Selon le CNT, il aurait succombé à ses blessures.

19h33 : le ministre de la Défense Gérard Longuet annonce que le convoi qui tentait de permettre à Kadhafi de fuir a été stoppé par une attaque de l'aviation française. Il a cependant précisé que Mouammar Kadhafi avait ensuite été tué par des combattants adverses.

19h30 : Le trafic aérien a été suspendu au dessus de la Libye à cause des tirs de joie. Les vols devraient reprendre demain, si la situation se calme.

19h13 : Des images diffusées par Al-Arabiya et Al-Jazira montrent que Kadhafi était vivant au moment de sa capture.

19h : Interpol et la Cour pénale internationale ont demandé à Seif Al-Islam Kadhafi, 39 ans, fils du leader déchu Mouammar Kadhafi, de "se rendre" pour "répondre des accusations contre lui."

17h47 : L'annonce de la libération totale de la Libye sera faite au plus tard vendredi. C'est ce qu'annonce le chef de l'exécutif du Conseil national de transition, Mahmoud Jibril. Le chef du CNT, "Moustapha Abdeljalil va proclamer aujourd'hui ou au plus tard vendredi la libération du pays et donner des détails sur la mort de Kadhafi", a-t-il dit.

17h16 : le Premier ministre du nouveau régime annonce qu'une attaque est en cours contre un convoi, dans lequel se trouverait Saïf al Islam Kadhafi, le fils le plus engagé politiquement du guide déchu. Le Premier ministre a également annoncé la mort de Moutassim, un autre des fils de Mouammar Kadhafi, tué en tentant de s'opposer à ses gardes.

16h58 : Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué jeudi qu'il comptait envoyer "dans les semaines qui viennent" une mission en Libye destinée à creuser les moyens de venir en aide à ce pays.

16h37 : Si la mort de Kadhafi est confirmée, "c'est une bonne issue qui frustera les Libyens qui souhaitaient un procès", a déclaré le ministre Français de la Défense Gérard Longuet sur Public Sénat.

15h57 : le sénateur américain John Mc Caine stime que la mort de Kadhafi "met fin à la première phase de la révolution libyenne."

15h34 : Le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy, et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso saluent "la fin d'une ère de despotisme et de répression" en Libye.

15h31 : Mohamed Leith, commandant des forces du nouveau régime, annonce que Mouatassim Kadhafi, autre fils du dirigeant déchu, a été retrouvé mort à Syrte. "Nous avons mis son corps ainsi que celui du (ministre de la Défense du régime déchu libyen), Aboubakr Younès Jaber, dans une ambulance pour les emmener à Misrata", a dit ce commandant.

15h22 : Al Arabia assure que le corps de Kadhafi a été transféré à Misrata. La chaîne, qui cite son correspondant, ajoute qu'elle sera autorisée à filmer la dépouille de l'ex-dirigeant libyen.

15h16 : Les chaînes Al Djazira et Al Arabia rapportent que Moutassim Kadhafi, l'un des fils du guide déchu, a été capturé vivant par le CNT.

15h05 : Un dirigeant du conseil de transition, Mohamed Abdel Kafi, dit à Reuters que la dépouille de Kadhafi est transportée en un lieu tenu secret.

14h50 : les nouvelles autorités libyennes confirment la mort de Kadhafi. "Nous annonçons au monde que Kadhafi a été tué aux mains des révolutionnaires", a indiqué à la presse le porte-parole officiel du Conseil national de transition à Benghazi, Abdel Hafez Ghoga. "C'est un moment historique, c'est la fin de la tyrannie et de la dictature. Kadhafi a rencontré son destin", a-t-il dit.

14h41 : l'AFP a obtenu une photo qui pourrait représenter le guide déchu, blessé lors de sa capture. Pris à l'aide d'un téléphone portable, le cliché représente Kadhafi le visage et les vêtements en sang.

14h34 : L'Otan annonce avoir bombardé un convoi pro-Kadhafi près de Syrte. Des avions de l'Alliance ont frappé deux véhicules dans les environs de Syrte, mais l'Alliance ne précise pas si Kadhafi se trouvait dans l'un de ces véhicules.

14h26 : Pour sa part, le département d'Etat américain a affirmé jeudi ne pas être en mesure de confirmer "ni la capture ni la mort" de Mouammar Kadhafi, renversé après 42 ans d'un règne sans partage. De hauts responsables de l'administration américaine et du Pentagone ont indiqué qu'ils tentaient de vérifier ces informations.

14h17 : Abdel Madjid Mlegta, responsable militaire du nouveau régime, a assuré jeudi que Mouammar Kadhafi avait trouvé la mort et que son ancien porte-parole, Moussa Ibrahim, a été arrêté. L'ex-ministre de la défense aurait lui aussi trouvé la mort au cours de l'assaut, selon les informations du Conseil national de transition, nouvel organe au pouvoir. Le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, devait s'adresser rapidement à la nation libyenne, a annoncé la chaîne de télévision Libye Libre.

14h15 : de son côté, une télévision pro-Kadhafi a démenti "la capture ou la mort" du dirigeant déchu, en fuite depuis la prise de Tripoli le 23 août dernier. Sur son site internet, la chaîne al-Libya qualifié ces informations de "rumeurs" "sans fondements".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.