Cet article date de plus de huit ans.

Rassemblement à Paris pour soutenir Snowden qui a fait preuve "de courage et d'héroïsme"

Le Parti Pirate a réuni une quarantaine de personnes au Trocadéro à Paris ce dimanche en soutien au "fugitif" Edward Snowden. Le mouvement international qui défend les libertés civiques sur internet estime que les gouvernements font tous de la surveillance, et qu'ils doivent assumer. Pour les manifestants, Snowden est un héros.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Farida Nouar Radio France)

Une quarantaine de personnes s'est rassemblée ce
dimanche au Trocadéro derrière une banderole : "Protégeons Snowden,
Manning, Assange. Europe ouverte
pour les lanceurs d'alerte
". Des manifestants qui, pour la plupart, sont
des militants d'organisations de défense des droits et libertés sur internet.

Edward Snowden va-t-il devenir un
fugitif ? Il a déjà demandé l'asile à 21 pays, et plusieurs pays d'Amérique
latine
 ont d'ores-et-déjà accepté de l'accueillir. Pour Philippe Aigrin, un des responsable de la Quadrature du Net, c'est maintenant à l'Europe de
se montrer solidaire selon . "Il serait possible qu'un ensemble de pays européens,
conjointement, décide d'accorder l'asile à Snowden pour éviter qu'il puisse y
avoir des actions des Américains
" contre l'ex-consultant de la NSA.

Dimanche, une lettre d'Edward Snowden, révélé par le gouvernement du Nicaragua, expliquait que l'Américain avait peur d'être jugé de façon "inéquitable " aux Etats-Unis.

"C'est une forme de trahison envers l'Etat mais c'est
une forme de courage et d'héroïsme pour protéger les citoyens" (Paul,
manifestant) 

Face aux critiques de
trahison qui sont tombées sur Edward Snowden pour avoir révélé le programme secret
américain de surveillance Prism
, Paul, un membre du Parti Pirate, évoque une attitude héroïque. "Effectivement,
Edward Snowden constitue une trahison envers l'Etat en tant qu'entité qui renie
les droits des citoyens. Mais il faut aller au-delà de ça et dire que l'Etat est censé
protéger les droits des citoyens. Si nous avons élu des représentants, c'est pas
pour qu'ils nous collent au cul mais pour qu'ils représentent nos intérêts
".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.