Cet article date de plus de neuf ans.

Quatrième jour de heurts au Caire

Policiers et manifestants ont recommencé à s'affronter ce matin dans la capitale égyptienne. Affrontements sans fin depuis la mort de 74 supporters au sortir d'un match de football mercredi à Port-Saïd.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le centre de ces affrontements se loge rue Mansour, au Caire, où les policiers anti-émeutes ont érigé un mur de béton, pour empêcher les manifestants d'approcher le ministère de l'Intérieur. Depuis jeudi, ils arrosent le quartier de gaz lacrymogène pour tenter de les disperser.

Mais il en faudrait plus pour éteindre la colère des manifestants qui accusent les autorités de n'avoir rien fait pour empêcher les violences de Port-Saïd et exigent le départ immédiat du pouvoir militaire.

Depuis jeudi, douze protestataires ont été tués dans ces manifestations au Caire et à Suez. Et 2.532 personnes blessées, selon le bilan du ministère de l'Intérieur égyptien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.