VIDEO. Liban : un quartier de Beyrouth secoué par un attentat

Une voiture piégée a explosé dans un fief du Hezbollah, dans la proche banlieue de la ville, faisant au moins 22 morts.

Carcasses de voitures, vitres soufflées... Au lendemain de l'attentat à la voiture piégée au cœur d'un bastion du Hezbollah, dans la banlieue de Beyrouth, jeudi 15 août, les lieux de l'attaque ont des airs de champ de ruines. 

Selon un nouveau bilan de la police, l'attentat a fait au moins 22 morts. La Croix-Rouge a pour sa part fait état de 325 blessés. L'armée libanaise a appelé les proches de disparus à se rendre au siège de la police à Beyrouth pour faire des tests ADN afin d'identifier les corps.

Les autorités libanaises ne privilégient pour le moment aucune piste, même si le président de la République libanaise, Michel Sleimane, a affirmé jeudi que l'attaque portait la "marque d'Israël", ennemi juré du Hezbollah. Sur place, les enquêteurs poursuivent leur travail d'investigation, alors que les lieux de l'attentat sont bouclés par des membres de sécurité du Hezbollah. Ces membres du parti chiite, en tenue civile, inspectent également les voitures dans d'autres zones de la banlieue sud.

Des policiers enquêtent, vendredi 16 août 2013, sur les lieux d\'un attentat qui a frappé un quartier de Beyrouth (Liban).
Des policiers enquêtent, vendredi 16 août 2013, sur les lieux d'un attentat qui a frappé un quartier de Beyrouth (Liban). (AFP)