Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Des migrants pris en otages dans le Sinaï racontent leur calvaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
DLTFTV_MAM_5254938
Article rédigé par
France Télévisions

Le documentaire "Voyage en barbarie", pour lequel les journalistes Cécile Allegra et Delphine Deloget ont obtenu le prix Albert Londres 2015, est diffusé mercredi sur France Ô. Francetv info vous en propose un extrait. 

Depuis 2009, 50 000 migrants, dont la plupart sont érythréens, ont été kidnappés par des trafiquants bédouins. Déportés dans le Sinaï (Egypte), ils sont torturés, avant d’être relâchés contre une rançon. Dans un film coup de poing, des rescapés témoignent à visage découvert. Ils racontent leur long voyage au cœur de la cruauté humaine. Récompensé par le prix Albert Londres 2015, Voyage en Barbarie, réalisé par Cécile Allegra et Delphine Deloget, est diffusé, mercredi 17 juin à 22h35, dans l'émission "Investigatiôns", sur France Ô.

Halefom est éthiopien. Cet adolescent de 17 ans ne voulait pas quitter son pays. Quand son oncle l’a invité à se rendre au Soudan, il ne se doutait pas que ce proche puisse le vendre à un trafiquant. Dans cet extrait, il raconte les sept mois de calvaire, passés dans des maisons de torture, les menaces de mort et le chantage à ses parents pour leur extorquer les 50 000 dollars de rançon.  

"Ils ont branché l'électricité sur mon pénis" 

Germay, un Erythréen de 23 ans, a quant à lui fui le pouvoir autoritaire qui régit son pays. Mais il a été kidnappé par des hommes armés. Voyage en pick-up, puis le désert. Tout s’enchaîne. Le visage face au mur, il a interdiction de bouger et de parler. "Ils ont branché l’électricité sur mon pénis, tu ne peux rien faire,  tu n’as pas le droit de crier. Puis c’est les coups de barre de fer, ils allaient me tuer, je me voyais mourir", raconte-t-il les larmes aux yeux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.