Cet article date de plus de huit ans.

Un avocat veut déposer plainte pour quatre Français retenus au Qatar

Parmi ces quatre personnes, Zahir Belounis, footballeur âgé de 33 ans, qui a attaqué son club auquel il réclame des salaires non versés, selon lui.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Zahir Belounis, footballeur âgé de 33 ans, avait été reçu par François Hollande lors de sa visite au Qatar le 23 juin 2013. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

L'avocat Frank Berton souhaite porter plainte contre les employeurs ou partenaires qataris de quatre Français retenus au Qatar, a-t-il annoncé samedi 24 août, confirmant une information du Parisien. Il compte déposer prochaînement à Paris quatre plaintes pour escroquerie et abus de confiance.

Parmi ces quatre personnes, se trouve Zahir Belounis. Ce footballeur âgé de 33 ans a attaqué son club auquel il réclame des salaires non versés selon lui. Il avait été reçu par François Hollande lors de sa visite au Qatar en juin. Avec lui, trois autres Français sont également retenus au Qatar : Nasser Al Awartany, chef d'entreprise franco-jordanien, Jean-Pierre Marongiu, entrepreneur âgé de 56 ans, et Stéphane Morello, 52 ans, entraîneur de football.

Leur sponsor refuse de délivrer un visa

Selon Frank Berton, les deux chefs d'entreprises qui ont fait appel à lui ont été évincés et sommés de renoncer à leurs parts et à l'argent qu'ils avaient investi, sans quoi ils resteraient retenus au Qatar. "La particularité du Qatar, c'est que pour sortir du pays, il faut un visa, et seul le sponsor donne le visa", explique l'avocat. Or, comme le veut la loi locale, un sponsor qatarien devient propriétaire de 51% du capital de toute société déténue par un ressortissant étranger.

"Le souci de ces quatre personnes, c'est que les sponsors sont des membres de la famille royale", selon lui. Et ils refusent donc de délivrer le visa, comme le raconte Jean-Pierre Marongiu au Parisien. Pour Frank Berton, il s'agit d'"un système d'escroquerie".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.