Cet article date de plus de douze ans.

Sondage: le Hamas devance désormais le Fatah

C'est la première fois qu'un sondage place le mouvement islamiste devant le Fatah dans les territoires palestiniens
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Militants du Hamas brandissant le drapeau du mouvement sur des ruines à Gaza après les bombardements israéliens (© AFP/OLIVIER LABAN-MATTEI)
C'est la première fois qu'un sondage place le mouvement islamiste devant le Fatah dans les territoires palestiniensC'est la première fois qu'un sondage place le mouvement islamiste devant le Fatah dans les territoires palestiniens Si des législatives devaient se tenir en Cisjordanie et à Gaza, le Hamas obtiendrait 28,6% des voix, contre 27,9% pour le Fatah du président Mahmoud Abbas, le reste des suffrages allant à des formations de moindre importance, selon le sondage réalisé par le Jerusalem Media and Communication Centre (JMCC).

C'est la première fois qu'un sondage crédite le Hamas, qui contrôle Gaza, d'une avance face au Fatah, les enquêtes d'opinion ayant toujours donné ce dernier vainqueur en cas d'élections, se trompant même lourdement en 2006 lorsque le mouvement islamiste avait remporté les législatives haut la main.

Faut-il voir dans ce sondage une conséquence de la guerre menée par Israël contre Gaza ou la simple confirmation des résultats des précédentes législatives...

Le Fatah est paradoxalement crédité de plus d'intentions de vote (33,6%) à Gaza que le Hamas (28%) qui l'en a délogé en 2007. En revanche en Cisjordanie, contrôlée par M. Abbas, c'est le Hamas (29%) qui devance le Fatah (24,5%). Le Hamas arrive également en tête des mouvements auxquels les Palestiniens "font confiance" avec 27,7% d'avis favorables, talonné par le Fatah (26%).

Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, est également la personnalité à laquelle les Palestiniens font le plus confiance (21,1%), reléguant pour la première fois M. Abbas à la deuxième position (13,4%). En outre, pour 46,7% des personnes interrogées le Hamas est sorti vainqueur de la guerre de Gaza (27 décembre-18 janvier) qui a dévasté le territoire et fait 1.330 morts, 9,8% accordant "la victoire" à Israël et 37,4% jugeant que ni l'un ni l'autre n'a gagné.

Le sondage a été effectué sur un échantillon représentatif de 1.198 Palestiniens (758 en Cisjordanie et 440 à Gaza).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Proche-orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.