VIDEO. La question de frappes en Syrie "est posée", dit Le Drian

Le ministre de la Défense était invité sur RTL.

RTL

A l'avenir, la France pourrait frapper l'Etat islamique en Syrie. Invité de RTL, jeudi 25 septembre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a expliqué que c'était "une question qui est posée"Jusqu'à maintenant, les bombardements français n'ont touché que l'Irak.

Soutien à l'Armée syrienne libre

Le ministre a toutefois précisé que frapper en Syrie "est une opportunité qui ne se présente pas aujourd'hui. Nous avons déjà une tâche importante à mener en Irak et on verra dans les jours qui viennent comment évolue la situation." Le président François Hollande, qui réunit dans la journée un conseil de défense, a répété aux Nations unies que la France n'avait pas l'intention de mener des opérations aériennes en SyrieLe ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a défendu la même position.

Pour l'heure, l'action française en Syrie se limite à un soutien à l'Armée syrienne libre, qui combat les forces gouvernementales du président Bachar Al-Assad. Les Etats-Unis, eux, ont engagé leur aviation au-dessus de la Syrie. Jean-Yves Le Drian a également fait savoir qu'une opération aérienne était en cours en Irak au moment où il s'exprimait, sans préciser si des frappes avaient été effectuées.

Le ministre de la Défense, le 9 septembre 2014, à Bordeaux.
Le ministre de la Défense, le 9 septembre 2014, à Bordeaux. (NICOLAS TUCAT / AFP)