Les Philippines en guerre contre Daech

Aux Philippines, le président Rodrigo Duterte a décrété ce lundi 29 mai la loi martiale sur une île de l'archipel où des rebelles se réclamant de Daech font régner la terreur.

France 3

Les combats continuent dans les airs et dans les rues. Armes à la main, les militaires philippins tentent de reprendre depuis une semaine Mindanao, aux mains des rebelles islamistes se réclamant de Daech. En plein chaos, le président Rodrigo Duterte a imposé la loi martiale sur cette île et menace de l'étendre à tout l'archipel. Ce lundi soir, l'armée affirme avoir repris la majorité de la ville.

Évacués dans des camps de fortune

Selon les autorités, les combats ont fait une centaine de victimes, dont une vingtaine de civils. L'armée évacue les habitants. Ils seraient 2 000 à être coincés chez eux pris entre deux feux. Ils se disent soulagés. Certains réussissent à quitter la ville par eux-mêmes, drapeau blanc sur les voitures. Une file ininterrompue de femmes et d'enfants s'entassent dans des camps de fortune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, à son arrivée à Moscou (Russie) pour un voyage officiel, le 22 mai 2017.
Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, à son arrivée à Moscou (Russie) pour un voyage officiel, le 22 mai 2017. (MAXIM SHEMETOV / REUTERS)