Irak : plus de 200 charniers de Daesh découverts

De 2014 à 2017, Daesh a imposé sa loi sur une partie de l'Irak. Les jihadistes exécutaient leurs opposants. Selon l'ONU, des charniers ont été découverts dans le pays.

Voir la vidéo
France 3

À l'écart de Hawija, au nord de l'Irak, une fosse commune a été découverte avec sur plusieurs dizaines de mètres des ossements et des restes de vêtements. Le charnier renfermerait au moins 400 corps. Ce site est désormais protégé par l'armée. C'est une preuve des exactions commises par les hommes de Daech. La conquête du groupe État islamique en Irak débute en 2014. Jusqu'à sa défaite en 2017, il contrôle une vaste partie du pays.

Plus de 30 000 morts

C'est dans des provinces du nord et de l'ouest de l'Irak que 200 charniers au moins ont été recensés. Et ce n'est qu'un début, estime l’ONU, qui aide les autorités irakiennes dans ses recherches. D'après les Nations unies, en trois ans, plus de 30 000 civils ont été tués par Daech. Déterminer les circonstances de leur mort permettra aux familles de faire leur deuil. Les preuves rassemblées sur ces sites seront également capitales pour mieux juger ces crimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un charnier découvert en Irak
Un charnier découvert en Irak (France 3)